La nuit européenne des musées

Samedi soir, j’ai participé à la nuit européenne des musées ! Cette manifestation culturelle se produit chaque année dans plusieurs pays de l’Europe et nous permet de découvrir des monuments, des musées, des expositions et tout ça gratuitement ! Quand on connait le prix d’un billet pour un musée pour les plus de 26 ans, ce genre d’événement est vraiment bon à prendre !

Je me suis donc rendue au Petit Palais avec des amis et j’ai tellement aimé l’ambiance ! Il y avait des animations de découpages pour les enfants, de jeunes acteurs, des danseuses et des musiciens. Et franchement rien n’est plus agréable qu’admirer une oeuvre d’art avec un fond de musique classique ! C’était vraiment génial !

J’ai profité de mon accès « All inclusive » pour visiter les galeries du musée et pour aller voir les deux expositions qui sont actuellement présentées : Le Baroque des Lumières et De Watteau à David, la Collection Horvitz. Evidemment, étant avec mes amis, j’ai été très dissipée et pas très sérieuse ! Je n’ai donc pas pris le temps de prendre de belles photos. Je me suis contentée d’admirer les œuvres et d’écouter les analyses complètement loufoques de mes accompagnateurs qui étaient tellement drôles ! J’y retournerai sûrement toute seule pour prendre des notes ! Et puis, ayant moins de 26 ans, j’ai le droit au tarif réduit :p voire même à la gratuité hahaha alors j’en profite le plus possible !

En tout cas, l’exposition que j’ai préféré est celle sur le Baroque des Lumères. Elle est vraiment très bien faite. Les toiles sont majestueuses. Le jeu des lumières est magnifique, je suis une grande fan du clair-obscur ! 😀 Et puis tout ce qui est mythe (grecque ou biblique) me passionne énormément !

Concernant ma tenue du jour, elle est plutôt simple, mais classe ! Je ne porte quasiment jamais de pantalon mais j’avoue que celui-ci (H&M) me plait beaucoup ! Puis il allait parfaitement avec mes petites sandales rouges (Mademoiselle R / La Redoute) que j’ai inauguré ! Je suis tellement tombée amoureuse de leurs petits nœuds que je pense racheter une paire car oui il en existe dans différents coloris ! 🙂 Et puis elles sont vraiment confortables (à condition de les faire) et après avoir passé une folle semaine perchée tous les jours sur des talons j’avais besoin de chaussures moins hautes pour reposer mes petits pieds ! Quant à ma blouse (Mademoiselle R / La Redoute), j’adore son col lavallière qui donne un petit côté preppy au look ! J’adore le bleu marine autant que le rouge et je trouve que ces couleurs vont très bien ensemble ! Tout cela avec mon fidèle sac vernis (Waterhouse) que je traîne partout !

Et voilà ! C’était vraiment une bonne soirée ! Et je trouve ça vraiment cool que la culture soit mise à l’honneur ! Vivant à Paris, je me trouve vraiment très chanceuse de voir de réelles beautés à chaque coin de rue ! Le nom de mon blog fait d’ailleurs références à toutes ces merveilles ❤️

« Du futile à l’utilité pfff… Il n’y a qu’un souffle ! »

Hier soir, j’ai eu la chance de participer à l’atelier « Eventails & Souliers » organisé par la célèbre marque de chaussure Maison Ernest avec en guest Elsa Fabrega, créatrice des sublimes éventails En cas de Chaleur.

C’était la première fois que je mettais les pieds dans une boutique Maison Ernest ! Celle ci est située prêt du Moulin Rouge et à été créée en 1904 ! Je l’ai trouvé vraiment très jolie ! De part mon métier, je suis très sensible au visuel et à l’identité des choses ! La boutique est petite, très intime. Des moulures ornent le plafond, les couleurs dominantes sont le rouge, le noir et le blanc, un grand lustre baroque se trouve au centre. Il y a même une moquette imitant un carrelage blanc ! C’est très jolie, très chic, on s’y sent très bien et on a vite envie d’essayer des chaussures ! Celles-ci sont d’ailleurs parfaitement exposées ! Elles servent carrément au décor et sont posées sur des petites plateformes dorées. On pourrait les admirer pendant de très longs moments ! Les éventails se glissent subtilement entre les souliers et collent parfaitement à l’univers glamour et érotique de la marque Maison Ernest.

Ayant déjà trouvé mon dieu vivant en la personne de Christian Louboutin je pense avoir trouvé ma déesse vivante en terme de chaussures ! On a eu la chance d’avoir la présence de la directrice artistique de la maison, Isabelle Bordji ! Elle nous a raconté toute l’histoire du soulier et c’était tellement intéressant ! Au départ le talon était réservé à la noblesse au XVI° et XVII° siècle puis arrivé à la révolution française au XIX°, le talon haut a connu une très mauvaise réputation car ce sont les « femmes de petite vertue » qui les portaient. Après cela, dans les années 60-70 et suite à la révolution sexuelle, les femmes souhaitent s’émanciper de ces objets qu’elles trouvent inconfortables, avilissants voire même dégradants et ne veulent plus être vues comme des objets sexuels. Ce n’est que vers les années 2 000 qu’il y a une vraie remise en question et que l’on a pu voir un réel essor de designers spécialisés dans la création de souliers ! De plus Isabelle nous a donné son avis sur les talons hauts. Ce qu’elle a très souvent remarqué, c’est que les femmes qui aimaient autant ce genre de chaussures et qui en portaient régulièrement étaient souvent des femmes sûres d’elle, indépendantes et qui aimaient leur corps tel qu’il est ! Elles ne se cachent pas, n’ont pas peur de se faire remarquer. Je suis tellement d’accord avec ça et je trouve que l’acceptation et l’affirmation de soi est tellement important ! Aujourd’hui, on a envie d’être soi-même et ça fait tellement de bien !

Quant aux chaussures en elles-mêmes pour en avoir essayé une paire elles sont vraiment géniales et je pense bien craquer prochainement pour ma toute première paire ! Celles que j’ai essayé sont le modèle « Go » crée par Jean-Paul Gauthier lui même (oui oui !!!) ! J’ai été incroyablement étonnée par leur confort ! Et pourtant, elles font 12cm de hauteur ! Et leur bout pointu est aussi très agréable ! La chaussure s’adapte parfaitement au pied ! Je les aime !

En plus de tout cela, j’ai aussi beaucoup appris sur ce petit objet que toutes nos grand-mères ont chez elles et qui a disparu aujourd’hui : l’éventail ! Elsa Fabrega tente de le remettre au goût du jour et les siens sont fabuleux ! Elle nous a aussi parlé de l’histoire de cet objet développé en Andalousie au XVI° et XVII° siècle. Les mœurs étaient très différentes de celles d’aujourd’hui. Les femmes n’avaient pas les mêmes droits. Cet objet était donc pour elles un objet de séduction, qu’elles utilisaient pour se faire comprendre car oui, il existe bel et bien un langage de l’éventail ! Comme par exemple faire glisser l’éventail sur sa joue et le poser sur son menton veut dire « je vous aime » ou bien encore, placer l’éventail à moitié ouvert sur ses lèvres signifie « embrasse-moi ». Les femmes rusaient pour pouvoir communiquer avec leur amant jusqu’à même leur proposer des rendez-vous de loin, juste en ouvrant quelques baguettes de leur éventail pour indiquer une heure ! C’est juste incroyable ! Aujourd’hui, il en existe de toutes les tailles et de toutes les matières. Il y en a en papier, en dentelle ou encore carrément en plume ! Pour tous les goûts ! Elsa souhaite donc remettre l’éventail sur le devant de la scène ! Peintre de formation et ayant aussi étudié la restauration d’oeuvre d’art, elle commence suite à un voyage à Singapour de peindre des petites scènes érotiques sur des éventails. Elle décident enfin à commercialiser son art et à faire imprimer ses dessins directement sur le papier des éventails et ils sont vraiment vraiment VRAIMENT très beaux ! Je n’ai pas pu résister à l’envie de m’en offrir un : le « Mad Legs! » ! Et j’ai bien fais puisque celui que ma grand-mère (qui elle même l’a reçu de sa mère) m’a donné est très vieux et très abîmé ! Vous l’aurez donc compris, en plus de pouvoir acheter les éventails d’Elsa sur son site internet, on peut aussi se rendre directement aux boutiques Maison Ernest car ils y sont aussi proposés !

Pour conclure, il y a un réel lien entre le soulier et l’éventail. Et je n’y aurais jamais pensé toute seule. Une jolie paire de chaussures, un joli éventail … Ça se remarque tout de suite ! Il y a aussi quelque chose de très sensorielle chez les deux objets. Personnellement j’adore regarder mes jolies chaussures que j’ai carrément exposées sur ma bibliothèque proches de mes plus beaux livres ! j’adore les toucher, les essayer même si je ne sors pas, juste pour le plaisir ! Et je peux vous dire que c’est pareil pour mon nouvel éventail ! J’arrête pas de le regarder, de l’ouvrir, de le fermer ! J’adore ce bruit ! Tout comme j’adore le bruit que les talons hauts fond lorsqu’on les a aux pieds ! D’ailleurs on me reconnait toujours aux sons de mes pas ce qui est assez drôle ! J’ai toujours le droit à de gentilles réflexions :

« Je savais que c’était toi avant même de t’avoir vu ! »

My Little Princess

Aujourd’hui je suis allée voir l’exposition « Au Fil du Temps »  retraçant le parcours artistique de la célèbre photographe française :  Irina Ionesco !

Merci Instagram pour m’avoir annoncé ce merveilleux événement que j’attendais depuis des années et des années ! En effet, j’ai un méga crush pour l’art de cette femme qui me plaît énormément ! Des femmes ultra féminines transformées en muses voire même pratiquement en fantasmes par l’œil de l’artiste ! Elle sait mettre ses models en valeur mieux que personne ! L’espace-temps n’existe plus avec Irina Ionesco ! On entre clairement dans une dimension créée par son propre imaginaire. Ces femmes ornementées de fleurs, de plumes, de dentelles ou encore de bijoux paraissent presque mystiques ! Pour la plupart (celles qui ne sont pas utilisées dans des magazines de mode) elles sortent de l’ombre presque du fin fond des ténèbres et on ne voit plus qu’elles ! Elles sont le sujet principal.  Des femmes clairement érotisées et qui pourtant ne me paraissent pas du tout vulgaires… Il y a très peu de décors dans les photographie d’Irina. On retrouve parfois des tapisseries, des soieries qui créent une ambiance très orientales et qui transforment ces femmes en réelles odalisques.  De plus, l’artiste s’inspire fortement de la religion, ou en tout cas de toute la symbolique du sacré comme des croix, des couronnes… Bref, des objets de culte quoi qui tranchent vachement avec ces corps dénudés ! Et je trouve ça magnifique !

En tout cas, ce qui est sûr c’est que tout au long de sa carrière, Irina Ionesco a suivi une seule et unique trame : l’Erotisme.

J’ai beaucoup aimé l’exposition qui d’ailleurs se trouve dans la galerie d’art « Le Ballon Rouge » dans le 9ème arrondissement de Paris (Si ça n’intéresse ne serait-ce qu’une personne 😉 ). Mon seul regret est qu’il n’y avait pas beaucoup de photographies exposées. Et en plus on n’avait pas le droit de prendre de photos ! Oui oui je suis dans l’illégalité clairement car j’ai attendu que le monsieur ait le dos tourné pour dégainer mon Iphone haha ! (Sachant que j’avais ramené mon Reflex… Beaucoup trop bruyant ! 🙂 ). Je n’ai pas pu en prendre beaucoup j’ai donc étoffé ma petite galerie-photo avec Google histoire d’alimenter mon sujet !

En tout cas, l’art d’Irina m’a beaucoup inspiré ! Et même si je suis LOIIIIN (moi aussi je suis dans une autre dimension ! 🙂 ) d’être aussi douée qu’une photographe professionnelle telle qu’Irina, je me suis tout de même amusée en mode « Ionesco’s Style ». En gros… en noir et blanc quoi haha ! Je retenterais peut être une prochaine fois à fond les ballons avec plumes, fausses fourrures et autres parrures ! ❤️

Vers l’infini et au-delà

L’exposition « Au delà des Etoiles : de Monet à Kadinsky » se trouve actuellement au musée d’Orsay et elle est tout simplement SUBLIME !

Les artistes, pour la plupart connus comme appartenant au courant artistique du « Symbolisme » ou bien de « l’Expressionnisme« , nous montrent une nouvelle manière de peindre le thème du paysage. C’est une vision très différente de celle des peintres impressionnistes qui nous ait proposé. Ces derniers tentaient de capter un moment précis et éphémère de la vie quotidienne tels que des guinguettes, des déjeuners, des soirées mondaines… Ce que l’on trouve dans cette exposition tend beaucoup plus à une réflexion spirituelle et philosophique. Les artistes nous livrent à travers leurs œuvres leurs émotions et leurs questionnements derrière lesquels se trouve des angoisses profondes.

En effet le parcours proposé nous invite à réfléchir à tout ce qui nous entoure et particulièrement à la nature qui est présente tout autour de nous.  Même les portraits présentés ont une allure assez mystiques comme si les scènes peintes étaient en réalité un songe, une expérience mystique, une union parfaite avec la nature, bref, quelque chose qui n’existe pas forcément, qui n’est pas réellement là. Le monde tel qu’on le connait n’existe plus, cela va beaucoup plus loin que ça et au-delà de ce qu’on perçoit.

J’ai beaucoup aimé cette exposition. Il se dégageait vraiment une ambiance très spéciale, très mystique ! On est vraiment plongé dans l’univers de ces artistes en quête de réponses. Ma salle préférée était la dernière. Intitulée « Cosmos » elle nous plongeait littéralement dans le système solaire. L’artiste allemand Wenzel Hablik crée des galaxies incroyables ! Vraiment, dès que l’on entre dans cette salle on ne voit que ses oeuvres ! Elles semblent venir d’ailleurs ! Les toiles sont accompagnés par de la musique assez étrange qui colle parfaitement au thèmes du cosmos qui est si mystérieux.

L’Art de DC : L’aube des Super-Héros

Hier, j’ai profité du jour férié pour aller voir une exposition au musée des Arts Ludiques de Paris : « L’art de DC : l’aube des Super-Héros ».

Honnêtement, j’y allais surtout car je savais que j’y retrouverai des planches et costumes ayant servis au film sorti dernièrement « Suicid Squad » que j’avais particulièrement aimé ! A vrai dire, je ne suis pas très fan de tout ce qui est DC Comics : Superman, Supergirl, Batman… J’ai vraiment du mal ! Je préfère de loin Marvel qui est la maison d’édition rivale de DC ! J’ai regardé tous les X-MEN et je pourrais encore les regarder non stop ! Mais que nenni ! J’ai été agréablement surprise par la qualité de cette exposition qui a tout de suite réussi à me captiver ! Clairement, j’en ai pris plein les yeux !

Évidemment l’exposition est segmentée en plusieurs « thèmes », elle suit une chronologie et dresse le portrait des ces fameux super-héros. Et franchement, en sortant de l’exposition, j’ai eu une envie folle de regarder tous les films de Superman et de Batman ! Il y avait des planches magnifiques et des costumes ayant servis à de nombreux films ! Tout cela accompagné d’une musique de fond propre au genre qui nous met directement dans l’ambiance. J’ai trouvé ça vraiment génial !

De plus on en apprend énormément sur la création de ces héros et de ce qu’ils représentaient ! Ce qu’il faut savoir c’est que la plus part ont été crées lors de la seconde guerre mondiale, au début des années 40 ! Je trouve que c’est un contexte historique plutôt intéressant quand on sait les horreurs qui se sont produites et la peur qui y  régnait. L’image d’un justicier tel que Superman donnait de l’espoir à la population ! De même pour Batman. Bruce Wayne nous prouve clairement que la couleur noire et que le symbole de la chauve-souris ne sont pas forcément liés au malheur, au désespoir et à la mort ! Bien au contraire, cela symbolise à travers ce personnage plutôt obscur et ambivalent la justice !

De plus, la création de SuperGirl et de WonderWoman est très intéressante aussi et hyper avant-gardiste quand on sait que la femme n’était clairement pas l’égale de l’homme à cette époque (L’est-elle aujourd’hui!?) ! Il y avait d’ailleurs une planche où Superman et Supergirl était représentés ensemble et où celle ci lui dit « Je suis aussi forte que toi, nous sommes pareils » (c’était à peu prêt ça haha!) … Je trouve ça vraiment génial ! J’aime voir des représentations de femmes fortes et indépendantes !

Bon, après clairement ma salle préférée était celle dédiée à Suicid Squad ! Il y avait d’ailleurs le costume que portait la sublime Margot Robbie dans le film ! J’ai trouvé ça vraiment cool ! Il me tarde de voir le prochain !

Pour conclure, cette exposition est totalement d’actualité ! Lorsque l’on voit tous les films et toutes les séries qui sortent en ce moment ou qui sont en préparation sur le thème des super héros de DC, on se dit que ça ne peut que cartonner ! Seul petit regret : j’aurais bien aimé qu’il y ait aussi les X-MEN mais bon il ne faut pas trop être gourmande non plus 😉

Je tiens aussi à préciser que les photos ont été prises avec mon Iphone ayant laissé mon Reflex à la maison… Quelle idée ! Je compte donc y  retourner prochainement accompagnée de mon appareil pour le plaisir des yeux ! Pour dire à quel point j’ai apprécié cette exposition …

Voilà, j’espère que l’article vous a plu et qu’il vous a donné envie d’aller voir l’exposition pourquoi pas ! Et même s’il vous a juste donné envie de revoir les films ou bien juste de lire un peu à ce sujet sur le net, je trouve ça plutôt pas mal 🙂

Catégories Art

VENI VIDI VICHY ?

 

Parce qu’il faut bien commencer par quelque chose, voici donc un premier look !

Comme je le dis sur le côté de la page, ce blog sera concentré sur l’art mais aussi sur la mode. La mode est pour moi une forme d’art et une expression de notre propre personnalité ! J’aime les vêtements, j’aime être bien apprêtée et je n’ai besoin d’aucune bonne raison pour le faire. Ça fait partie de ma personnalité, j’aime être coquette !

Et pourtant la coquetterie fut une très longue quête… Ce n’était pas gagné d’avance car plus jeune j’étais un vrai garçon manqué mais ça… C’était avant ! Ce que j’aime aujourd’hui en matière de mode, c’est tout ce qui renvoie à la féminité ! Je ne porte jamais de baskets, et pourtant j’adore ça… chez les autres ! J’aimerais bien vagabonder avec des petites Stan Smith toutes mignonnes mais ce n’est tout simplement pas moi, ça ne me ressemble pas ! De même lorsque je mets un pantalon… J’ai toujours le droit à une (plutôt une dizaine) réflexion !  Je les aime aussi mais avec des talons, or avec mon travail, c’est plutôt compliqué de cavaler en talons aiguilles de 10cm toute la sainte journée ! Je les réserve donc pour les soirées posées 🙂 ! Je suis plutôt branchée Babies et Bottines pour la vie de tous les jours ! J’aime les jupes et les robes, les vêtements bien taillés qui mettent ma taille en valeur ! Les choses plutôt élégantes et origininales.

Sur ce look je cède à la tendance Vichy avec ce top aux inspirations « flamenco » de chez Shein ! J’adore ses manches à volants qui d’ailleurs est très actuelle aussi comme tendance ! On voit du volant PARTOUT ! Je l’ai couplé avec ma jupe fétiche simili-cuir et dentelle de chez H&M que je mange à toutes les sauces ! Et bien sûr, mes fidèles Babies noires de chez Asos !

Laissez moi un commentaire pour me dire ce que vous pensez de ce look 🙂 et abonnez vous en allant sur la bannière de droite pour recevoir une notification à chaque nouvel article !

Et en attendant le prochain, je vous encourage vivement à aller parcourir ma page Instagram pour visualiser un peu mieux ce qu’est mon univers et ce que va devenir le blog ! N’hésitez pas à liker et à me suivre : https://www.instagram.com/sonyainwonderland/

Ah … et un autre trait de ma personnalité que vous avez déjà du remarqué…. Je suis TRÈS bavarde ! Sorry ! 🙂